Un autre regard sur : Mai 1967 un massacre colonial en Guadeloupe

Si officiellement le régime colonial a été aboli et la Guadeloupe devenue un département français en 1946, la situation antérieure perdure, la Sécurité sociale, le SMIG n’existent pas, et officellement l’État veut « civiliser » les jeunes. Le pouvoir s’inquiète du climat de décolonisation, une époque où les livres de Frantz Fanon, Peau noire, masques blancs ou […]

En lire plus

Un autre regard sur les insurrections des canuts

Ces insurrections de 1831 et 1834 marquent l’entrée d’une nouvelle classe sociale sur la scène de l’histoire, la classe ouvrière. La ville de Lyon est prospère, elle concentre 52 000 ouvriers et ouvrières de la soie, réparti.es dans 30 000 ateliers. Apprentis, ovalistes, dévideuses, compagnons et chefs d’ateliers, celles et ceux que l’on appelle les […]

En lire plus

Un autre regard sur la conquête de l’Algérie par la France

La conquête de l’Algérie par la violence s’accompagne dès le début d’une colonisation de peuplement, composée de migrant.es fuyant la misère, français, espagnols et italiens, de militants républicains que le pouvoir peut éloigner de Paris, et de militaires qui deviennent des colons en s’installant et aménageant le territoire conquis. Les terres sont confisquées, accaparées par la force.

En lire plus

Un autre regard sur les origines de la FTP MOI, l’organisation du groupe Manouchian

Lorsque le PC commence la résistance armée après l’attaque nazie contre l’URSS en juin 1941, les groupes de la MOI assurent les premiers coups de main, et sont les premiers réseaux de résistance armée des FTP qui sont constitués en 1942, sous l’appellation FTP MOI.
Plus aguerris, plus déterminés, ils résistent mieux aux premières vagues d’arrestations.

En lire plus